Comprendre et Surmonter l’Addiction Alimentaire : Un Voyage de Découverte de Soi

L’addiction alimentaire est le calmant d’un problème identitaire doublé d’une difficulté relationnelle, souvent dissimulée, mais néanmoins très présente. Quand grâce à un travail sur soi en groupe, face aux autres, on commence à avoir de l’estime de soi, on n’a plus besoin de jouer un rôle. On peut être parmi les autres sans que ce soit fatiguant et sans avoir besoin de prendre de l’alcool pour se détendre. 

Cette vidéo est extraite d’un groupe de psychothérapie (à distance) où deux personnes évoquent leur changement sur le plan relationnel. Toutes les personnes qui souffrent d’une addiction alimentaire, même quand elles ont l’air super à l’aise, font beaucoup d’effort pour être appréciées des autres. Mais il arrive un jour où on n’a plus besoin de fair d’effort, dans en psychothérapie de groupe que dans la vie quotiienne. 

La dualité identitaire des gens qui souffrent d’addiction Alimentaire

Malgré leur apparente aisance dans les interactions professionnelles ou amicales, les personnes souffrant d’une addiction alimentaire s’efforcent constamment de répondre aux attentes des autres. Elles cherchent à être drôles, intelligentes, et à toujours être à la hauteur. Cependant, ces efforts incessants sont épuisants. Dans un monde où les interactions sociales semblent souvent inséparables de l’alcool, naviguer dans les eaux des relations devient un défi.

D’où Provient cette Complexité Relationnelle ?

L’origine de cette nécessité de jouer un rôle, d’être la personne la plus divertissante ou la plus provocatrice lors des interactions, est complexe. Les addictions, le mal-être et les troubles psychosomatiques peuvent être liés à des croyances limitantes ancrées en nous. Ces croyances génèrent des peurs, ou plus précisément, des angoisses.

La Naissance de ces Peurs

Même si ces peurs ne sont pas apparues pendant l’adolescence et que l’enfance s’est déroulée sans encombre, elles peuvent se manifester plus tard, lorsque la personne n’est plus sous la protection de son milieu familial. Selon Boris Cyrulnik, la présence de certains transporteurs de sérotonine peut influencer notre manière de percevoir le monde. Ceux avec une forte concentration de ces transporteurs vivent plus sereinement, tandis que d’autres sont constamment sur le qui-vive.

Le Combat pour la Validation Extérieure

Ainsi, dans la quête d’acceptation et d’appréciation sociale, ces individus déploient des efforts extraordinaires pour se montrer sous leur meilleur jour. Ils étalent leurs talents, leur intelligence, leur humour, leur énergie, tout pour que les relations semblent parfaites de l’extérieur. Cependant, ce tourbillon d’efforts masque une réalité : une fatigue relationnelle immense.

Les Premières Interactions : Le Fondement de nos Peurs

Des observations, comme celles de Winnicott, un psychanalyste et pédiatre, ont révélé que dès la naissance, certains nourrissons recherchent activement le contact humain. Certains interagissent en toute sérénité, tandis que d’autres semblent stressés, refusant même de manger dans les bras de leur mère.

La Psychothérapie : Une Lumière d’Espoir

En psychothérapie, notamment dans les groupes que j’anime avec des personnes souffrant de boulimie ou d’addictions alimentaires, je constate cette nécessité impérieuse de plaire, de se surpasser. Certaines ne tentent même pas, par crainte d’échouer. Bien que nous ne puissions pas revenir en arrière et changer notre passé, nous pouvons réparer ces schémas négatifs qui nous poussent à séduire ou à fuir.

L’Authenticité comme Clé de Guérison

Notre principal objectif en thérapie est d’encourager l’authenticité. Grâce aux échanges, aux interrogations, nous explorons les fausses croyances et discernons la réalité. En apprenant à être authentique, à exprimer ses sentiments sans crainte, les angoisses primaires s’atténuent progressivement. De nombreux témoignages illustrent ce parcours de guérison, où l’obsession de la nourriture laisse place à un sentiment de plénitude et d’acceptation de soi.

Conclusion :

L’addiction alimentaire est bien plus qu’une simple obsession pour la nourriture. C’est un symptôme d’un combat intérieur complexe. Mais avec la compréhension, la prise de conscience et un soutien approprié, il est possible de retrouver l’équilibre, l’authenticité et la joie dans la vie.

2 Commentaires sur “Comprendre et Surmonter l’Addiction Alimentaire : Un Voyage de Découverte de Soi

    • Catherine Hervais says:

      Mathilde pour voir ce que je propose allez sur mon site hervais.com, lisez les textes, regardez les témmoignages vidéo et les conditions sur la page contact. Ensuite, si vous voulez un renseignement supplémentaire vous pouvez me joindre l’après midi sur le numéro de téléphone indiqué sur hervais.com. Chaleureusement. CH

Laisser un commentaire